Une chose à la fois

Une chose à la fois

Février a des airs d’éternel hiver, tant au sens propre que figuré. J’attends toujours mon passeport par la poste, comme un enfant qui espère le père Noël. Mes projets de voyage sont encore flous, mais je pense devancer mon départ, afin de quitter Montréal le plus rapidement possible, ne serait-ce que pour quelques jours, avant de revenir pour repartir vraiment longtemps.

Il me reste tant de choses à préparer. Moi, qui d’habitude, pars en voyage à la dernière minute, en ignorant où je vais et en remplissant un sac du strict minimum en moins de trois minutes, cette fois-ci, je sais que je dois exiger de moi-même un peu plus de préparation:

  • Recevoir mon nouveau passeport. Tant que je ne l’ai pas, je serai confinée au beau milieu du désert hivernal
  • Demander le PVT français. Entre quatre semaines et trois mois précédent la date de mon billet d’avion (écrire une lettre de motivation et plein de trucs administratifs à prévoir… ah, l’administration française).
  • Clarifier le statut de mon appartement, ici. Cela devrait se préciser d’ici le 31 mars, date limite des renouvellements de baux.
  • Faire le ménage du printemps dans mes vêtements. Je me retiens à deux mains de ne pas le faire tout de suite, question d’avoir l’impression d’avancer dans mon projet.
  • Terminer mes études. Avril, arrive, de grâce.
  • Acheter mon billet d’avion. Date de départ: à déterminer. J’hésite entre un aller simple ou un billet ouvert avec une date de retour. Destination: à déterminer, quelque part en Europe, pour commencer. Pour le reste, on verra sur place.
  • Faire mes impôts. Soupir.

Je garde le pot de départ avec les gens que j’aime pour la toute dernière minute. Le meilleur pour la fin, avant un début encore mieux. J’espère pouvoir voir tout le monde avant de partir, question d’aller de l’avant sans regarder en arrière.

Puis, je me surprends à penser à toutes les choses que j’ai envie de faire, au lieu de celles que je dois effectuer au préalable. J’ai encore rêvé cette nuit que je prenais un billet d’avion. Même mon subconscient est pressé, ça a l’air.

Sur une note plus joyeuse, j’ai décidé de me faire une nouvelle bucket list, en reprenant celle que j’avais dressée pour mon dernier voyage. Les items rayés sont ceux que j’ai déjà faits et ceux en gras, que je viens de rajouter.

 

  • Faire du shopping et serrer mon amie Pasia dans mes bras après un an sans se voir
  • Rencontrer Alexandra à Caen
  • Dire coucou à Mat à Nantes
  • Visiter Londres en m’y rendant avec l’Eurostar
  • Manger de la pizza avec Nancy à Rome
  • Me faire draguer par de mignons Parisiens intéressants, intéressés et… célibataires
  • Partir à la recherche des bars secrets de la Ville Lumière
  • Explorer les expos du Louvre
  • Vivre une expérience gastronomique
  • Retourner à Palavas-les-Flots tremper mes pieds dans la Méditerranée
  • Chanter La tribu de Dana dans un karaoké parisien rien que pour tomber sur les nerfs des gens sur place
  • Apprendre le verlan
  • Rencontrer un « De Quelque Chose » avec qui je vivrai une histoire passionnelle
  • Assister à un spectacle d’irish rock dans un pub de Dublin en buvant une pinte de stout
  • Contempler Stonehenge
  • Me baigner dans une source d’eau chauffée par un volcan en Islande
  • Revoir Alexandra à Caen
  • Revoir tous mes potes à Paris
  • Revoir mon ancien coloc
  • Retourner à Nantes dire bonjour à Mat et Mylène
  • Manger un authentique tiramisu italien
  • Retourner au Clin’s avec Justine et Léa et me rappeler des accords de ma chanson, cette fois-ci
  • Chasser les fantômes de la prison de Londres
  • Aller à Lille
  • Manger d’authentiques frites belges
  • Prendre une bouchée d’un space cake à Amsterdam (une seule suffira, je pense!)
  • Réussir à viser le sommet d’un menhir avec un caillou, en Bretagne
  • Voir le soleil de minuit en Suède
  • Faire du vélo dans Copenhague
  • Prendre en photo les vestiges du mur de Berlin et en profiter pour revoir Nawaé et pratiquer mon allemand
  • Peaufiner quelques expressions d’espagnol de puta madre à Barcelone
  • Déconner avec Jean-Fred, à Prague. Cet ami québécois a tout largué pour partir. Ça donne espoir.
  • Visiter la ville libre de Christiana afin de satisfaire mes relents de hippie
  • Me la couler douce dans un hammam au Maroc et trouver cocasse l’appel à la prière
  • Marcher une partie du pèlerinage de Compostelle
  • Skier dans les Alpes
  • Suivre mon inspiration
  • Revivre
  • Avoir plus d’un tampon sur mon passeport
  • M’acheter une robe Naf naf
  • Manger du canard aussi souvent que possible

Et si le temps et le budget le permettent:

  • Aller à Le Cap, en Afrique du Sud, rien que pour la vue
  • Rendre visite à Charlotte et ses parents à Bali et aller voir un sorcier comme dans Eat, pray, love

Pour le reste, j’improviserai…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :